La conférence sur la recherche en matière de santé apporte une note d’optimisme à la planification de la main-d’œuvre de la santé

People talk in front of tables at a trade show

La semaine dernière, l’équipe d’Effectif de la santé Canada et moi-même avons assisté à notre première conférence pancanadienne sur la recherche et les politiques en matière de santé. Nous avons été chaleureusement accueillis à l’Association canadienne pour la recherche sur les services et les politiques de la santé (ACRSPS), et nous sommes repartis avec un fort sentiment d’espoir et d’optimisme pour l’avenir de la main-d’œuvre de la santé.

Il est évident que tout le monde est attentif aux défis et reconnaît la nécessité de placer les personnes au centre des systèmes de santé apprenants. Il existe un fort désir de recherche permanente, d’analyse politique et de cadres d’évaluation susceptibles d’ouvrir la voie à un avenir meilleur. L’enthousiasme et l’engagement lors de la conférence étaient palpables.

Manifestement, il faut répondre aux préoccupations croissantes concernant la main-d’œuvre de la santé au Canada, tant aujourd’hui que demain. Le Canada n’est pas le seul pays à être confronté à des défis en matière de main-d’œuvre de la santé : il s’agit d’un problème mondial qui ne disparaîtra pas sans une action concertée et ciblée. Nous avons besoin de meilleures données pour soutenir la planification. Nous avons besoin de prévisions et de modèles fiables et compréhensibles. Et nous avons besoin de mécanismes pour collaborer et communiquer des idées sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, afin de disposer d’une main-d’œuvre forte et en santé pour l’avenir.

La conférence a été l’occasion pour nous de chercher des idées sur la façon dont Effectif de la santé Canada peut soutenir l’écosystème des professionnels de la santé. Nous avons également entendu parler du travail remarquable qui se fait déjà partout au pays.

Nous avons été particulièrement impressionnés par les nombreux étudiants qui ont présenté des projets novateurs et tournés vers l’avenir, notamment dans les domaines des ressources humaines en santé, de l’efficacité du système de santé, de la santé mentale, des soins primaires et des soins de longue durée. Ces jeunes sont nos futurs travailleurs de la santé, professeurs et dirigeants de systèmes de santé. C’était merveilleux de les voir créer des liens, apprendre et s’inspirer chaque fois qu’ils en avaient l’occasion.

Notre vision est celle d’une main-d’œuvre forte et en santé pour le Canada. Je sais qu’en travaillant ensemble, nous y parviendrons.

Deb Cohen est chef de l’exploitation à Effectif de la santé Canada